PROFILS DES MIGRANTS SUBSAHARIENS EN ALGERIE

En partenariat avec CISP, la SARP a mené en 2006 une étude sur l’immigration clandestine subsaharienne en Algérie sur 2057 migrants subsahariens, dans le but est d’établir le profil des migrants.

Dans le cadre de ce travail la SARP était chargée du coté méthodologique de la recherche.

La construction du questionnaire s’est faite sur la base de ceux déjà existant (CISP, HCR, SARP, Proximité).

Aussi, pour pouvoir mener ce travail sur le terrain, la contribution des migrants dans 15 wilaya, en remplissant le questionnaire préparé, était très importante, en leur précisant que ;

-toutes les questions sont importantes et doivent être renseignées.

-elles sont traitées de manière anonyme et ne vous porte aucun préjudice

-il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.

 Le contenu du questionnaire comporte une série d’informations et de renseignements sur les différents aspects de la vie du migrant répartis en plusieurs rubriques :

  1. Rubrique identification : regroupe les renseignements personnels de l’enquêté.

1- Conditions de vie dans le pays d’origine : concerne les informations sur la vie du migrant dans son pays, en précisant sa localisation, son activité professionnelle, son revenu….

2- Causes de l’immigration : retrace l’idée de l’immigration jusqu’à son exécution, les causes.

3- Itinéraire migratoire : regroupe toutes les informations sur le voyage depuis la sortie du pays d’origine jusqu’à l’arrivée en Algérie, en retraçant le coût de ce voyage, ses conditions, les événements particuliers survenus lors du voyage, la destination choisie.

4- La situation en Algérie : reprend les causes du choix de l’Algérie, les sources de revenu, les contacts avec le pays d’origine, les conditions d’habitation et de santé physique et psychique, la décision du migrants quant à son avenir (rester en Algérie ou partir ailleurs)

A leur réception tous les questionnaires ont été codés, un masque de variables a été élaboré pour saisir les données. Il a été réajusté à plusieurs reprises car plusieurs questionnaires étaient mal renseignés, avant d’avoir les informations nécessaires pour tracer le profil des migrants subsahariens qui ont connu de multitudes de problèmes avant d’arriver en Algérie pour s’y installer ou pour partir en Europe.

PROFILS DES MIGRANTS SUBSAHARIENS EN ALGERIE
Retour en haut